Djibouti… Deuxième mirage

C’est la suite du premier mirage. Un « nomado » familial nous a conduit au lac Assal, via Tadjoura la blanche, Obok où séjournèrent Henry de Monfreid, Arthur Rimbaud, le « français » Jean François Deniau et maintenant, Monsieur Marill aux origines ariégeoises bien connues !

La musique est à peu près la même que pour le premier mirage (ci-dessous) avec ajout, in fine, d’une petite ritournelle d’accordéon…ariégeois lui aussi ! Avec une pensée pour tous les chanteurs électriques du monde !

Deuxième mirage

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close