Rugby féminin

A la veille du match France Angleterre qui va décider du retour prématuré de nos bleus (de l’âme !) dans leur pays de marrons et de pignes, alourdis du poids du fric et des points encaissés, il revient à ma mémoire cette chanson au style décalé, moitié Mariano – sombrero, moitié Dassary d’opérette (les Basques s’y retrouvent-ils ?) écrite il y a bien longtemps, du temps où j’étais encore imbibé de rugby et où commençait à s’affirmer la version féminine de ce sport viril mais correct !

Rhumby a existé : passionnée de rugby, elle était même devenue arbitre et gérait avec autorité la trentaine de gaillards plutôt bedonnants que musclés qui s’échinaient en équipe réserve sur nos terrains du sud … parisien.

je vous la livre dans toute sa beauté intérieure ! Soyez indulgents … !

Pauvre Rhumby

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close