Paul Barrault

J’ai entendu Paul Barrault en 1970, « Chez Georges », rue des Canettes. On entrait dans une épicerie-bar pour accéder à la cave, grande pour la saison ! Là se produisaient Jacques Marchais (lisez bien …Jacques !), un chanteur dont j’ai oublié le nom qui était l’auteur de « La confiture » interprétée par « Les Frêres Jacques« , et Paul Barrault ! J’ai le souvenir d’un costaud, trapu à chaussures larges, de quelques chansons d’inspiration rurale et d’un regard fatigué !

Je le connaissais par un disque que des amis très « Rive Gauche » m’avaient fortement recommandé et dont j’avais décodé à la guitare « Maintenant je peux bien le dire » que j’ai toujours chantée par la suite dans la conviviale quiétude des feux de bois qui sont mes « Olympia » à moi !

J’ai retrouvé une de ses chansons dans le disque de Nathalie Solence « Mes amis de la Rive Gauche » (que je vous recommande … chez « édito Musiques » ) . Claude Gaisne, son guitariste et ami, a été très étonné que je connaisse le bonhomme et me raconta sa fin tragique : « lorsque terrassé par une crise cardiaque fin septembre 1986, Paul quitta à 64 ans notre univers trop matérialiste pour lui, il était seul dans sa retraite où on ne le découvrit qu’après plusieurs jours . (Michel Valette, extrait du livre sur l’Histoire de La Colombe)
Enregistrer dans ma « Cuisine à Chansons« , les trois chansons qui suivent a été un vrai bonheur et le modeste hommage d’un « petit auteur grand » à un « grand auteur petit » !

Merci Paul Barrault ! Et bonne écoute à vous


Retour à Marie

Quand j’aurai 2000 ans

Maintenant je

17 réflexions sur « Paul Barrault »

  1. Je viens d’avoir un lien vers votre blogue par un chanteur qui a connu Paul Barrault.

    Moi, je l’ai entendu deux fois dont une au Bateau-lavoir à Nantes. Et j’ai un 33t (La Mariette, les yeux de Julie, Si tu savais, que vous appelez Maintenant je peux bien le dire).

    « Inspiration rurale » : c’est peut-être ce qui lui a coûté une carrière, les gens pressés et parigots l’ayant pris pour un sous-Bourvil (et prenant Bourvil pour un pedzouille).

    C’est bien plus que ça. Les yeux de Julie est une très belle (mais simple, d’où parigots etc 🙂 chanson d’amour. Si tu savais est une chanson de désespoir. Tout sauf gentil là, Barrault…

    Pour faire court : ce disque est de ceux que j’emporterais sur une île déserte.

    « Grand auteur petit » me parait juste car, dans mon souvenir, Barrault était un homme discret, de ces gens qui, quand ils arrivent devant une porte, s’effacent pour vous laisser passer. C’est pas comme ça qu’on fait une carrière !

    Jacques Marchais chantait-il De Marennes à Cancale ? En matière de confiture, vous avez aussi une chanson d’Yvon Etienne :
    http://fr.lyrics-copy.com/yvon-etienne/la-confiture.htm

    J'aime

  2. jean-Marie Quiesse 16 mars 2009 — 0 h 03 min

    J’ai rencontré Paul Barrault à Paris et je l’ai invité à chanter au cabaret le Virgule de Caen. J’ai encore les articles de presse et bien sûr son 33t dédicacé. Ses chansons sont bien présentes à ma mémoire et personnellement je chante encore Le bal d’Hortense ou les yeux de Julie, la fille du métayer…
    Non, je ne me rappelle pas que Jacques Marchais chantait « De Marenne à Cancale »…Mais c’est vrai que nous chantions tous un peu à l’époque ce texte de R Desnos sur une musique de James Ollivier.

    J'aime

  3. C’est parce que j’ai depuis deux jours « La Java de la discordance » en tête que j’ai tapé ce matin Paul Barrault sur Google et je découvre ces commentaires. C’est très émouvant, quelques mots sur ce chanteur dont j’ignorais tout jusqu’à vous lire et qui est entré dans l’histoire de ma famille comme un gag, un 33t offert à mon père qui porte le même nom. Cet album de 10 titres a été la bande originale de mon enfance, j’en ai 40 aujourd’hui et régulièrement certains de ses titres sortent de leur cachette et ne me quittent plus pendant quelques jours.
    C’est donc en toute modestie que je laisse ce témoignage, juste pour dire mon immense respect.

    J'aime

    1. bonjour à toutes et à tous ! si, le 33 tours évoqué pouvait etre accessible, ce serait trop chouette pour Paul Barrault et nous, les vieux …qui le connaissent encore ;Merci car dans mon divorce, mon ex a emporté le disque de Paul ! Zut, alors que il ne l’aimait pas ! vite, mettez sur le site ses chansons originales !

      J'aime

  4. bonjour ami de paul
    je viens par ce message ,vous dire que moi aussi j’ai rencontrer paul ,car il a etait mon parrain de scéne ,en effet une de ces filles veronique aujourdh’ui comedienne
    est une amie et soeure de coeur depuis notre plus jeune enfance , je vous invite
    a ecouter ma version jazz de « si tu savais  » sur mon myspace ,car je viens de sortir
    un album « d’ou je viens » ,a trés vite
    musicalement joel issadjy

    J'aime

  5. Je n’ai pas eu la chance de garder les 33 t de Paul, que j’admirais et voyais régulièrement Chez georges, rue des Canettes.

    J’aimerais demander a tous ceux qui ont ces disques de mettre ces chansons sur le Web, en hommage posthume; Et on en profitera tous!

    J'aime

  6. Jacques Lejamtel 21 mars 2010 — 14 h 26 min

    je signale que dans les entretiens de Jean FERRAT avec Hélène HAZERA fin 2003 , que FRANCE CULTURE a rediffusé en mémoure du chanteur disparu, ce dernier, quand il évoque sa vie de jeune chanteur de cabaret, évoque le nom de Paul Barrault et y parle de la qualité de ses chansons.
    UN PETIT EXTRAIT de l’une d’entre elles
    maîtres puissants des grands empires
    disait aux quatres vents Pierrot
    ô pourquoi donc l’air qu’on respire
    l’empoisonnez de vos travaux…

    J'aime

  7. j’ai connu Paul Barrault quand j’allais  » Chez Georges  » en 68 et 69 et il me touchait tant qu’en 72 ou 73, mon mari a pu se procurer son 33 tours avec,entre autres « si tu savais » en allant directement chez sa maison de disques;
    ayant divorçé, mon ex a gardé Paul !
    si vous savez ou je peux retrouver ce disque, car introuvable par définition, merçi de me donner le contact à suivre, ou de me proposer de l’enregistrer sur CD moyennant participation bien sûr.
    merçi par avance,
    jacqueline

    J'aime

  8. Bonjour,

    Faisant des recherches sur le net concernant la chanson « Rive Gauche » dont je suis un grand amateur, je suis tombé sur votre blog.

    Je voulais vous dire que j’ai eu l’occasion d’écouter Paul Barrault, dans les années 65/70, au Port du Salut et à la Contrescarpe. J’en garde encore un souvenir admiratif.

    Il est vrai que son côté « terrien » ne l’a pas avantagé dans sa carrière faite essentiellement au cabaret pendant plus de 25 ans. Mais pour moi c’était un grand.

    Il y a quelques années, j’ai essayé de me procurer certains de ses albums, mais c’est difficile, cher et bien souvent le produit est en trés mauvais état.

    J’ai toutefois un 33 t 30 cm Concert Hall SPS 1300 qui comporte 12 titres dont « La Mariette » et « si tu savais ». Mais difficile de le mettre sur le net car la qualité est plus que moyenne.

    Merci de nous avoir proposé 3 chansons de Paul.

    A bientôt peut-être pour reparler de lui et continuer à lui rendre hommage.

    Michel.

    J’en ai gardé un souvenir

    J'aime

  9. bonjour à tous. Tout d’abord, merci pour vos témoignage. J’ai découvert Paul Barraujt en 71 en même temps que Paul Vilaz. Je n’ai pas eu la chance de la voir chez Georges. Il ne devait pas passer cette semaine là. Qu’importe… J’ai au moins la chance de l’écouter.
    Par contre, ce qui est dommage c’est qu’il n’y a aucune biographie de lui. D’où venait-il ? Visiblement, il a fait du cinéma.
    Il doit bien y avoir des personnes qui ont des archives sur sa carrière. Du fin fond de mon centre Bretagne ( vous savez cette région qu’on ne visite jamais, attiré qu’on est par la mer) je suis loin des centres urbains (150 Km de Rennes) où la culture est centralisée. Cela ne m’empêche pas de faire une émission sur la chanson, sur une radio associative (il n’y a pas que Radio Libertaire).
    Enfin, voilà, ça serait bien. Salut et fraternité.

    J'aime

  10. Merci Gérard d’évoquer Paul Barrault. Je n’ai jamais trouvé non plus de biographie de cet artiste, ni sur le net, ni dans dans les différents ouvrages traitant de ce genre de chanson.

    Il me semble toutefois avoir lu, une fois, qu’il était originaire de Lorraine.

    Si je m’en refére à l’excellent livre de Gilles Schlesser « Le Cabaret Rive gauche » publiè en 2006 aux éditions de l’Archipel, il aurait débuté à la fin des années 40, chez Solange, rue Tournefort dans le quartier de la Contrescarpe, en compagnie de Jacques Douai.

    En 1974, il se produisait encore au Port du Salut, rue Saint Jacques, soit 25 ans de cabaret, dont, l’Ecluse, la Contrescarpe, la Méthode, chez Georges entre autres…

    J’aimerai aussi avoir un peu plus d’informations sur un artiste que j’apprécie beaucoup.

    Michel.

    J'aime

  11. bravo pour ce documentaireque je decouvre,je recherche une chanson où une parole des celle-ci pierrot tu as le soleil dans le dos,pouvez-vous me dire si paul barrault en est l’auteur merci

    J'aime

  12. Bonjour a toutes et a tous ,vos messages me touche beaucoup,pour la petite histoire
    j’ai alors 14 ans et j’habite a Yerres dans l’Essonne ou vie également Paul et sa famille ,nous avec une de ces files véronique des amis voir des frangins de cœur ,nous faisons tous de la musique du théâtre,j’écris a l’époque mes premières chansons ,et par un beau matin je rencontre Paul dans son jardin ,il me propose d’écouter mes textes,et me dit si tu le souhaite viens chanté a la colombe blanche j’étais ravi ,Paul a était mon parrain de scène et je garde une très grande affection pour cet homme véronique et moi nous nous revoyions régulièrement ,j’ai les copies des originaux des partitions de Paul si debertonne cherche encore les paroles de  »pierrot’ je lui enverrai une copie gratuitement bien evidement car cette chanson est bien de Paul amicalement joel

    J'aime

  13. J’ai connu Paul Barrault alors qu’avec ma partenaire nous écumions les cabarets de la
    Rive-Gauche ( Michèle et Christian) Je conserve comme une relique un 45 trs de notre
    ami Paul. En devoir de mémoire, j’ai créé aux éditions l’Harmattan une « collection
    cabaret ». Paul y est évoqué dans le livre « Chez Georges, le bar des canettes » du chanteur
    Bruno Joubrel.

    J'aime

  14. J’ai rencontré ce super mec dans un endroit bretonnant près de Lorient. Chez un bouffeur de cloportes et en particulier des pharmaciens.
    Quel régal, je me délecte toujours à écouter l’Augustin dans son étable ou la Mariette au lavoir.
    Grand moment de Nostalgie.
    Merci Paul.

    J'aime

  15. Bonjour,

    Pour en revenir à Paul, j’ai réussi à faire numériser le vieux vinyle 33 t de 12 titres dont je parle plus haut dans le blog. La qualité est quelconque, mais c’est audible.

    Si cela intéresse quelqu’un qu’il me le demande en message privé et je lui ferais parvenir le lien pour le télécharger.

    Cordialement.

    Michel.

    J'aime

  16. Mais bien sur que l’on connait et adore! ce grand monsieur de la chanson !
    pour ceux qui n’ont pas eu la chance de le rencontrer on peut le voir (plusieurs petits rôles) dans le film : Themroc ( film français réalisé par Claude Faraldo, sorti en mars 1973. )

    Claudius

    J'aime

Répondre à Michel gavois Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close